Survivre en forêt, la survie en milieux hostile

Pour la survie, Couteau Azur propose un grand choix d’armes blanches, comme le poignard, couteau ou encore une machette.

Tout le monde pourrait un jour se retrouver pris au piège dans un milieu hostile comme la foret, pourquoi hostile ? En effet notre mode sédentaire serait complètement déboussolé par un lieu inconnu privé de nos besoins primaires.

  • L’hydratation

En effet le corps humain peut supporter jusqu’à 14 jours de jeune total juste avec de l’eau. C’est le besoin primordial pour survivre. L’eau représente 70 % du poids total d’un homme.
Pour trouver de l’eau en forêt, il suffit d’observer les déniveler du terrain ainsi que le bruit ambiant. ils peuvent indiquer la présence de cours d’eau par l’observation ou l’écoute.

La solution pour survivre en forêt est aussi de récupérer l’eau de pluie sur les plantes, ou de confectionner un récipient avec des feuilles végétales.
La méthode commando est de creuser un trou d’environ 15 cm de profondeur et de placer un récipient au fond du trou, et ensuite il faut recouvrir le trou de large feuille végétale. Il faut attendre 24H et retirer les feuilles recouvrant le trou, le récipient contiendra de l’eau du à la condensation.
En dernière étape, il faut bien penser à purifier l’eau car elle peut contenir des bactéries, il suffit de faire bouillir l’eau par l’allumage d’un feu (voir étape 4). S’il est impossible de faire bouillir l’eau, il suffira de filtrer l’eau avec un tissu.

  • L’alimentation

Il suffit pratiquer la chasse du petit gibier avec la fabrication de piège, ou le ramassage de petits fruits dans la foret. La règle primordiale pour survivre en foret est d’économiser vos forces et d’éviter les gestes inutiles, mieux vaut marcher que courrir. Dans l’idéal si vous êtes équipé d’un couteau, la fabrication d’un harpon sera le bienvenu, mais il faudra se montrer adroit. La construction du harpon est relativement simple, il faudra ficeler votre couteau avec des lanières végétales sur un bâton de bois droit. Le harpon doit être tenu fermement et le lancer droit à une distance de maximum 2 à 5 mètres du petit gibier.

  • Le sommeil, se reposer

Pour survivre en foret il faut dormir et se reposer, il suffira de confectionner un abri avec des branchages, si possible mettre l’abri en hauteur pour éviter les nuisibles. La paracorde vous sera très utile si vous êtes équipé, les para-parachutistes les utilisent pour la survie pour fabriquer des abris, ils servent d’attache résistante.

Si vous n’avez pas un sommeil récupérateur, vos forces s’épuiseront très vite et vous ne pourrez plus chasser.

  • L’orientation, se diriger

La boussole est bien entendu le matériel le plus favorable pour se diriger, il faudra suivre toujours la même direction. Pour retrouver sa direction sans boussole et si le ciel est dégagé, il faut suivre l’étoile polaire de nuit, elle se trouve entre la petite et la grande ourse. L’orientation est très compliquée en foret car il y a peu de visibilité.

Dans l’idéal, pour survivre il faut avoir un équipement complet, comme par exemple une machette, un poignard ou tout simplement un couteau. Dans notre boutique Couteau Azur en ligne, nous proposons un vaste choix d’arme blanche.