Le taser, une arme de défense électrique.

Le taser, une arme de défense électrique.

Le taser, une arme de défense électrique

Dans la boutique Couteau Azur, il y a une grande sélection de taser de poche pour votre défense personnelle.

Une petite touche d’histoire pour commencer. En 1993, a été créée une arme de défense conçue pour être utilisée dans les avions en vue de maitriser toutes personnes susceptibles de porter atteinte à la sécurité de l’avion lui-même ainsi que de ses occupants. C’est ainsi qu’a vu le jour en 1972 , le taser (Weapon for Immobilization and Capture), inventé par Jack Cover. Des critiques fusent de tout part Le taser a connu un changement rapide quant à son utilisation. Comme susmentionné, il a été prévu que son utilisation serait réservée exclusivement dans le domaine de l’aviation. Il a fait couler beaucoup d’encre et a été même discuté au plus haut niveau de l’état. Il en est de même pour les organisations non gouvernementales ou des sociétés civiles de grandes notoriétés, notamment Amnesty international.

Un taser, c’est quoi exactement ?

Un petit joujou technologique, c’est le moins que l’on puisse dire. Il développe une tension électrique pouvant aller jusqu’à 50.000V. Et oui, 50000V ! Il maitrise tout le système nerveux et paralyse dans la même occasion l’agresseur. Il peut être utilisé sur une distance de 7.6 m, une option qui lui confère un avantage considérable en cas d’agression et en termes d’attaque. Il a été maintes fois évoqué les différents effets que le taser produit sur l’agresseur. Il agit sur l’organisme. Si dans certain cas, il peut servir pour aider les drogués en cas de manque. Il peut déstabiliser totalement l’organisme aussi, et impacter négativement dans le moyen et long terme sur la santé. Des études effectuées par des chercheurs ont révélées que le taser peut entrainer la défection immédiate de l’individu sur lequel il est utilisé, et encore beaucoup d’autre.

Le taser, réservé à une catégorie d’utilisateur très restreinte.

L’efficacité indiscutable du taser pour maitriser son adversaire est un fait. Mais vu sa puissance, il peut constituer un danger aussi. La raison pour laquelle, il est exclusivement réservé aux policiers, aux forces de l’ordre, les établissements pénitentiaires, des convoyeurs d’argent et paraît-il de la police municipale pour quelques municipalités, et enfin un nombre très restreint d’agent de sécurité dans le secteur public. Le taser serait utilisé au total dans 107 pays.

Taser et taser

Il y a le taser, notamment le x26, breveté par le pentagone, qui est interdit en vente libre. Réservé aux forces de l’ordre uniquement. Il y a aussi des produits de la maison taser, fabricant de l’arme du même nom, avec des fonctions plus au moins similaires au x26 et que le grand public peut acquérir. La différence majeure résiderait peut être sur le fait que celui accessible au grand public doit être actionné uniquement lorsqu’un contact physique avec l’agresseur ou son adversaire est établi, mais pas à distance comme ceux des forces de l’ordre.

En règle avec les impératifs légaux

Les armes de ce genre sont classées comme étant des armes de catégories B. Pour en acquérir, il faut passer obligatoirement par des exigences administratives et légales. Premièrement, il faut être majeur, et n’a pas encore fait l’objet et d’aucune condamnation.

Quelques armes de catégories B

  • Les armes à feu de poing et armes converties en armes de poing.
  • Les armes d’épaule à répétition semi-automatique, à répétition manuelle, à canon rayé, à canon lisse.
  • Les armes pour tirer une balle ou projectiles non métalliques.
  • Les armes à impulsion électrique de contact permettant de provoquer un choc électrique.
  • Les générateurs d’aérosols incapacitant comme les lacrymogènes.

Tout abus n’est pas conseillé. Dangereux ou pas, les avis divergent sur ce point. Mais une chose de sure, pour immobiliser immédiatement son adversaire, l’efficacité du taser est sans équivoque.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s