La matraque télescopique dans la rue

La matraque télescopique est en général un bâton qui prolonge le bras. En 1897, les agents de la circulation disposait d’un bâton blanc pouvant leur servir de matraque. Après avoir été interdite en 2000, la matraque télescopique est autorisée en 2013, pour compléter l’armement de l’agent de police municipale. Cette arme est présente dans l’équipement des forces de l’ordre dans de nombreux pays du monde.

manifestant avec matraque
manifestant avec matraque

En ce qui concerne sa légalité, la matraque fait partie de la catégorie 6. Le port sur soi est donc interdit sans motif légitime.

La matraque est une arme terriblement efficace et adéquate pour sa défense personnelle. Un coup de matraque, peut importe là ou il est porté, peut être fatal et entraîner la mort de l’individu.

La matraque a tout de même des avantages. Elle permet de tenir à distance son adversaire. Elle ne se replie pas sur une surface molle telle que la peau ou les vêtements. Son acier robuste permet de bloquer l’attaquant en position allongée par exemple. Elle est efficace, aussi, pour parer les coups portés à notre encontre. Enfin, la matraque neutralise une personne qui nous attaque, ou un animal, sans le blesser, ni la blesser.

Il existe aussi la matraque électrique. Une simple pression sur un bouton envoie alors 800 000 volts. Elle est considérée comme une matraque sur-puissante. Elle empêche d’agir l’ennemi instantanément.

L’entretien d’une matraque reste sobre. Il suffira simplement de se munir d’un chiffon et le passer sur la matraque ouverte afin d’enlever les impuretés qui pourraient gêner l’ouverture efficace et rapide ainsi que la fermeture.

La matraque télescopique
La matraque télescopique

Certaines matraques sont munie d’une lampe LED au bout du bâton. Le grip autrement dit la poignée est généralement en silicone, donc antidérapant. Au bout de la poignée se trouve quelque fois une dragonne.

Le transport de la matraque se fait à l’aide d’un étui en nylon, le plus souvent. Il sera plus utile s’il a un passant pour accrocher à la ceinture.

La matière de la matraque est le bois, le caoutchouc, le métal, l’acier, le carbone, le polypropylène haute densité.

Lorsque l’on parle de matraque, on pense aussi à tonfa. Le tonfa est une arme. Sa matière diffère selon qu’il est utilisé par les forces de l’ordre ou bien par un art martial. Le tonfa est une matraque avec  une poignée mise perpendiculairement pour plus d’aise lors des manipulations. Au niveau de la législation le tonfa est interdit de port sans autorisation par l’administration. C’est une arme de catégorie D. Le tonfa en art martial s’utilise par deux.  Il est généralement en bois, grand de 50 centimètres. Son utilisation nécessite une grande souplesse du corps et une bonne coordination des membres. En revanche le tonfa dite d’intervention est bien souvent faite d’un alliage de polycarbonate, grand de 60 centimètres. Il résiste à tous les chocs. Le tonfa, c’est à dire la matraque et la poignée, est alors d’une seule pièce pouvant peser jusqu’à 700 grammes. Le tonfa est utile pour faire des clés de bras afin de canaliser l’ennemi.

Matraque ou tonfa, tous deux, ont leur utilité et définition précises. Ils peuvent aussi se porter à la ceinture dans des étuis respectifs. Leurs prix varient selon les matériaux utilisés. Maintenant à vous de faire votre choix ! Et bonne visite sur www.couteauazur.com

 

 

Le Shuriken l’arme des ninjas

Le shuriken pour les ninjas sert surtout à impressionner, attirer l’attention ailleurs de l’adversaire et aussi de le dissuader. A l’origine le shuriken était une pièce de monnaie. Dans certains cas, le shuriken peut blesser mais cela reste superficiel (coupure). Quelques fois, le ninja trempe la pointe du shuriken dans du poison pour le rendre alors plus efficace lorsqu’il touche l’adversaire.

Les ninjas sont des experts dans le maniement et le lancer du shuriken.  Les ninjas utilisent également le shuriken comme outil. Ils peuvent s’en servir pour entailler le bois, couper de la nourriture ou des cordes. C’est une arme qui reste peu efficace.

Shuriken signifie « poignard caché dans la main« . C’est une arme japonaise très utilisée par les japonais. On le voit également dans les arts martiaux tels que le shurikens-jutsu.

Le Shuriken l'arme des ninjas
Le Shuriken l’arme des ninjas

Les premiers shurikens appelés « étoile ninja de jet » étaient fabriqués à partir d’outils en métal existant déjà ; le métal se faisant rare au Japon. C’est pour cela que chaque shuriken avait sa lame d’un style bien particulier à chaque ninja. Il n’y avait pas de « cahier des charges » pour la conception d’un shuriken. Chaque utilisateur, en l’occurrence, les ninjas le réalisait à sa façon. Les premières armes n’étaient pas très esthétiques, mais ce n’était pas l’intérêt premier ; il fallait avant tout penser à se défendre.

Chaque groupe de ninjas a son modèle de shuriken de référence. Ainsi, ils travaillent et enseignent l’art et la manière de le lancer et aussi de le rattraper. Rattraper un shuriken reste extrêmement dangereux. Un shuriken lancé par une personne débutante, la trajectoire est alors incertaine.

Ecole de lancer de shuriken au Japon
Ecole de lancer de shuriken au Japon

Le shuriken est très souvent employé de façon coordonnée avec un sabre ou un katana.

Il existe plusieurs groupes de shuriken :

  • Le Bo shuriken en forme allongé, comme un crayon. Ils n’ont qu’une seule pointe.
  • Le Hira shuriken est en forme d’étoile. Les véritables ont seulement 4 pics. Ils sont précis et s’entaillent bien dans la cible au vu que les pics sont bien espacés. Les lames sont larges et solides. Les huit et douze voir même quinze pics sont uniquement pour les effets de style.
  • Le Senban shuriken est en forme de losange. ils sont semblables aux hiras.
  • Le Senbon est sensiblement la même chose que le Bo shuriken. Il comporte 2 pics. Le corps du shuriken est en forme de losange. ce qui fait que même lancé comme une petite pierre , il touchera forcément la cible.
  • Très connus et populaires aux Etats-Unis, il existe des shurikens en forme de carte à jouer. Ils sont vendus en armurerie aux USA.
Toutes les formes des Shurikens
Les différentes formes des Shurikens

Le poids d’un shuriken doit être léger. Il oscille entre 50 et 100 grammes. Selon certains experts en shurikens la source du métal du shuriken est d’une importance qui vient en second plan. Il suffit qu’il respecte les conditions définis par l’art qui détermine l’utilisation,  la taille, la forme et l’équilibre.

Quelques astuces pour un lancer presque parfait. Les lanceurs professionnels de shuriken souligne l’importance de la forme du lancer. Le « coup direct » consiste à tenir la lame avec le point de sortie vers la cible. Le « hit tournant » consiste à tenir la lame avec la pointe vers la paume. Le « multi tour » utilisé plus pour les étoiles. Le shuriken vole dans les airs et ne rencontre, alors, aucune difficulté à percer la cible  et ce quelque soit la distance à la cible.

Il n’y pas de distance standard à avoir avec la cible ; cela dépend de l’individu qui le lance, de la force de lancer et du shuriken lancé. L’arme est le plus souvent lancée sur une cible le plus souvent en bois ou en mousse compacte synthétique.

Enfin, le prix du shuriken varie selon les boutiques mais ne reste pas très excessif.

Le shuriken jadis et le shuriken actuel ont bien évolué au niveau design faisant appel plus à l’esthétisme. Des écoles de lancer de shuriken et autres armes de lancer vous accueillent afin de vous enseigner l’art et la manière du lancer.

Et vous, vous vous lancer ou pas ? Venez découvrir des shurikens à prix bas !

Shurikens à prix bas
Shurikens à prix bas

La machette de jungle

La machette de jungle se fait appelé coupe-coupe, coutelas, sabre d’abattis, sabre à canne ou sabre. cela varie dans les différents endroits du globe comme la Martinique, Nouvelle-Calédonie, Réunion). La différence entre une machette et un sabre se fait alors difficilement.

La machette de jungle
La machette de jungle

Elle est de diverses utilisations. On s’en sert pour débroussailler un chemin, couper un arbre, couper des feuilles, des branches. Rappelons difficilement le génocide au Rwanda où la machette a été utilisé comme une arme dans les combats au corps à corps.

La machette est généralement un long couteau à lame épaisse montée sur un court manche. La lame fait entre 45 et 50 centimètres.

On remarque que la qualité n’est pas proportionnelle au prix. Cela veut dire qu’il ne suffit pas de mettre cher pour avoir un machette de qualité et utile pour nos différents travaux.

Une machette résistante et robuste est capable de trancher en deux une noix de coco.

Pour choisir la bonne machette idéale pour débroussailler, défraîchir, on s’attardera sur la longueur de la lame ainsi que sa facilité à être affûtée. Durant le transport, on préférera l’étui en cuir, en nylon ou en plastique. L’étui peut se mettre à l’épaule ou sur le dos. Le manche de la machette est antidérapant (bois, polymère ou para-corde). Elle peut aussi être munie d’une dragonne.

Machette kukhri
Machette kukhri

On distingue plusieurs types de machettes. La machette kukhri a la lame courbée et large. Autrefois utilisée par les soldats gurkhas au Népal. Elle remplace comme il faut la hache pour couper du bois. Elle est très utile pour l’auto défense. La machette bolo est capable de trancher une surface dure. Elle est idéale pour les gros travaux. Elle est vendue souvent pour les travaux agricoles mais elle n’est pas aiguisée ni affutée pour des questions de sécurité pendant le transport.

La machette parang est la machette favorite de Bear Grylls. Elle convient parfaitement pour couper, hacher de la végétation. N’hésitez pas à découvrir mon blog sur Bear Grylls.
Un terme important à prendre en compte c’est full tang. Cela signifie que la machette est faite d’une seule et même pièce de métal. C’est seulement au niveau du manche que la pièce est recouverte de lame de bois, de para-corde ou encore de polymère. Le manche sera alors antidérapant.

Machette full tang
Machette full tang

Il existe aussi la machette dite canne à sucre. C’est une machette à la lame lourde. Sur le manche il y a l’emplacement pour y mettre les deux mains. Le cinéma hollywoodien en fait référence dans le film Rambo, en l’occurrence avec Sylvester Stallone qui est en pleine jungle.

Maintenant, parlons de la lame qui peut-être en carbone en acier inoxydable. Le carbone est un matériaux très résistant. Les traces du temps ou des travaux n’auront pour ainsi dire peu d’impact sur la lame. L’acier inoxydable rend la lame plus résistante à l’eau et à la rouille.

Pour finir, on peut dire que les machettes sont des outils encore bien utilisés dans une grande partie du globe. Elles sont simples d’utilisation, ne coûtent pas très cher à l’achat et sont faciles d’entretien. Elles sont également d’utilisations multiples.

Et vous quelles machettes choisirez-vous ?

Pour cela, rendez-vous sur Couteau Azur machette.

Machette sur Couteau Azur
Machette sur Couteau Azur

 

 

BEAR GRYLLS et la survie

Bear Grylls est un homme de 40 ans marié a Shara Grylls, ensemble, ils ont 3 fils. C’est un ancien des forces spéciales britanniques. C’est devenu un aventurier et un alpiniste hors pair. A ses heures perdues il écrit des livres afin de faire connaître quelques astuces au sujet de la survie. Désormais, il est célèbre grâce à l’émission Man Vs Wild (Face à la nature, en français). Bear Grylls est un aventurier des temps modernes, capable d’être parachuté dans n’importe quel endroit de la planète avec trois fois rien. Son but est de survivre avant de retrouver  la civilisation. Il peut très bien se retrouver en pleine forêt, en montagne ou dans le désert. Le plus souvent, il ne dispose que d’une gourde, un couteau et une corde de survie.

Ses célèbres émissions sont diffusées sur la chaîne de télévision RMC découverte. L’acteur Ben Stiller y fait une apparition.

Bear Grylls et l'acteur Ben Stiller
Bear Grylls et l’acteur Ben Stiller

L’émission retrace les faits et gestes du célèbre aventurier, Bear Grylls, survivant à ce milieu inhospitalier dans lequel il a été parachuté. Bear Grylls nous montre avec hardiesse comment fabriquer un hamac, pour dormir et échapper aux ours, avec un simple filet de pêche trouvé au hasard. Cet aventurier nous montre aussi des techniques pour grimper avec juste ses mains et son corps.

Il n’oublie jamais la célèbre corde de survie, nécessaire à chaque fois. Cette corde est enroulée sous forme de bracelet, on l’appelle alors bracelet de survie paracorde. Cette paracorde est utile pour fabriquer un abris de survie, un radeau, maintenir du matériel, corde d’escalade, fabriquer un piège… Ce bracelet est utilisé dans bien d’autres situations encore. Il peut aider pour soulever un poids de 250 kg. Imaginez alors la résistance de cette corde.

Pour se nourrir lors de ses escapades, il pêche, chasse. Dans son sac est toujours présente la pierre à feu. La pierre est munie de deux tiges métalliques permettant l’étincelle lorsqu’on les frotte. Un feu s’allume en 5 minutes, même sous la pluie puisqu’elle est waterproof. Le bracelet paracorde, la pierre à feu et les autres outils sont munis de sifflet de secours dans les cas d’urgence.

Bear Grylls et son matériel de survie
Bear Grylls et son matériel de survie

En plus de tous les outils utiles à la survie on retrouve le guide de survie écrit par Bear Grylls lui même, nous relatant les bons conseils et les astuces afin de réussir notre survie.

Déjà 70 ans que la marque GERBER connaît le succès avec ses célèbres couteaux. La marque a profiter de la notoriété de l’aventurier Bear Grylls pour lui proposer un partenariat. Ensemble, ils ont créé un panel d’outils , de couteaux principalement destinés à la survie en milieux hostiles. Ces couteaux et autres instruments sont testés avec efficacité pour qu’ils soient les plus résistant et plus solides possible et ainsi permettre à tous, enfin pour les plus courageux, de les utiliser lors de leur périples en milieux défavorables.

La boutique Couteau Azur vous propose des équipements et matériel, que ce soit la machette ou poignard… BEAR GRYLLS de GERBER

Equipement et matériel de GERBER Bear Grylls
Equipement et matériel de GERBER Bear Grylls sur Couteau Azur

 

« Il ne faut pas simplement avoir lu tous les livres de survie et savoir faire des noeuds pour survivre ; Votre survie dépend de votre détermination à ne jamais renoncer et de votre capacité à improviser, à faire preuve d’imagination pour vous en sortir vivant. »  Bear Grylls

Le balisong dans tous ses états, kezako couteau papillon

Balisong, plus communément appelé couteau papillon, ravit, à la fois, les aficionados des arts martiaux et des couteaux. C’est un couteau créé et inventé en Asie. Son tout premier nom espagnol est veintenueve.

Le balisong dans tous ses états, kezako couteau papillon
Le balisong dans tous ses états, kezako couteau papillon

Le balisong était autrefois (en 1572) utilisé par les philippins lors de l’invasion des espagnols. Ils cachaient des lames de couteau, fabriquées en corne de buffle, dans leurs éventails. Cela leur servait pour leur défense. Il aurait soit disant servi a venir à bout de 29 hommes contre un seul.

Le balisong est arrivé en Europe et dans les pays anglophones vers le 18ème siècle. Il a conquis un grand nombre d’adeptes, fans de Tricks et Flipp, il est déjà beaucoup utilisé en Asie dans le milieu des arts martiaux

En Amérique du Nord le Couteau Papillon fait parler de lui dans les gangs et la mafia.

Quelques stars, aux Philippines, sont reconnues expertes du maniement du couteau papillon. On connait tous le film Kickass, et bien la doubleuse (Talila Craig) de Hit Girl en fait partie.

De nos jours les utilisateurs de balisong sont aussi appelés « Flippers« .

En France comme en Europe balisong se dit plus généralement couteau papillon ou dans les pays anglosaxons butterfly knife.

 

De la simple copie asiatique au balisong extrêmement résistant et sécurisant, les prix varient de 10 à plus de 100 euros.

On insiste sur le fait qu’un balisong ne doit pas se refermer tout seul car il s’agit d’un risque important pour le flipper. D’où l’importance de juger sa qualité avant son prix. On n’oubliera pas de choisir la lame du Balisong adéquate pour tel ou tel flipp. Ou, si on a la veut a double tranchant, à fort pouvoir de pénétration, skinner ou tanto.

Deux sortes de couteaux papillon existe : le 24cm réservé aux femmes et le 29cm pour les hommes.

Parade balisong couteau papillon
Parade balisong couteau papillon

On notera que la référence en matière de balisong ou butterfly Knife reste la marque américaine Benchmade. Il reste encore du chemin à faire pour les fabrications françaises et asiatiques qui sont moins connues.

Parlons maintenant des techniques d’utilisation qui sont au nombre de 10. On va de « Initiation » à « Pro« , en passant par « Begginner » ou encore « Apprentice« ….

Cela commence par la découverte des techniques de bases (initiation).

La dernière phase sera d’acquérir un style personnel et de savoir utiliser tous ses doigts lors des tricks (pro).

On retrouve le balisong dans les arts martiaux tel que le Kali Arnis ou le couteau papillon y fait son apparition.

Il n’y pas de limite pour les figures stylées réalisées avec un couteau papillon balisong.

Pour les plus expérimentés ou les « sans peurs », il est possible de procéder aux Aerials. C’est réputé pour être extrêmement dangereux. Il s’agit alors de danser en quelque sorte avec le Balisong : On le lance pour le faire tourner autour de soi puis on le rattrape. Lors de ces figures acrobatiques, pour les balisong, on préférera les Couteaux Papillon customisés et façonnés à sa façon.

 

Quelques mots sur la réglementation, à savoir que c’est une arme de cat. 6, donc interdit de port et transport sur soi en ce qui concerne la France.

Le Couteau Papillon reste aujourd’hui un balisong uniquement pour le côté artistique. Des groupes se sont créés au fil des années afin de perdurer les techniques de flipp et faire connaître au plus grand nombre l’utilisation aux multiples facettes du balisong.

Les meilleurs couteaux de poche ?

Les meilleurs couteaux de poche ? Quel couteau pliant performant ? solidité ? Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte pour trouver la perle rare.

L’achat d’un couteau de poche doit être réfléchi et beaucoup de consommateurs imaginent que prendre des couteaux de marque les rassureront sur la qualité, mais ce n’est pas aussi simple. Les marques de couteaux délocalisent l’assemblage dans les pays asiatiques.
Si vous recherchez un couteau de l’origine du pays de fabrication, il faudra allez voir un artisan coutellier qui fabrique de manière artisanale.
Le matériau du couteau est le facteur le plus important dans son choix, par exemple le titane est un bon compromis. Le système d’ouverture blocage lame doit être choisi avec soin. Les meilleurs couteaux de poche doivent vous convenir de part sa longueur et sa masse. Une lame épaisse sera plus résistante. On trouve des lames en acier, alliage, céramique.
La sélection doit être rigoureuse pour trouver les meilleurs couteaux de poche, le prix est un facteur à prendre en compte, pourquoi mettre un prix élevé ? Peu importe pour bien choisir, c’est la qualité du couteau qui est primordial. C’est à vous de savoir dans quel catégorie vous appartenez, le collectionneur de couteau qui souhaite débuter une collection originale, le chevronné de la survie, ou le consommateur averti ?

Le katana, objet sacré du Samouraï

Le katana est l’objet sacré du Samouraï, un signe distinctif représentant l’honneur et la force au sein de son clan. Le katana est une arme de plus de 60 cm, c’est une arme blanche à un seul tranchant. Le terme katana sert à désigner l’ensemble des sabres japonais.

Le katana, l'objet sacré du Samouraï
Le katana, l’objet sacré du Samouraï

La voie des guerriers
Samouraï veut dire « celui qui sert », il a reçu un entrainement difficile et il est au service du seigneur. On lui a enseigné de ne pas avoir peur de la mort, il est alors plus efficace au combat. Le samouraï est un cavalier et un guerrier, il a une fidélité fanatique envers son seigneur, l’honneur est sa devise. Sur le champ de bataille, aucune règle ou limite ne l’empêche d’arriver à ses fins. Il n’est guidé par aucune foi, il ne croit qu’en son seigneur et son katana.
Le samouraï n’a pas le droit de travailler, il est entraîné pour combattre sur les champs de bataille.

Entrainement au katana
Entrainement au katana

La dévolution

Le Samouraï est dévoué au Bushido, c’est un code très strict qui exige honneur et loyauté jusqu’à la mort. En cas de non respect du Bushido, le samouraï devait se donner la mort. Il devait s’ouvrir le ventre en s’enfonçant une lame de katana, et souvent son meilleur ami, le décapitait juste après. Si le Samouraï se faisait capturer, il préférait se suicider au lieu de supporter le déshonneur.
Le masque que portait le samouraï permettait d’impressionner son adversaire, les figures menaçantes du masque déstabilisaient son ennemi.
Le katana est le symbole du Samouraï, il se manie généralement à deux mains et est porté à la ceinture, le tranchant est dirigé vers le haut de la ceinture. Il est rangé dans son fourreau à l’abri des poussières et autres impuretés. Lorsque le katana est ccompagné d’un wakizashi, il forme le Daisho.

Le Wakizashi est un sabre japonais court, la taille est de 30 à 60 cm.
Le Daïsho est un terme japonais indiquant un ensemble d’épées traditionnelles portée par des Samouraïs.

Le katana est l’objet sacré du Samouraï, car le sabre katana est une épée japonaise unique, la lame est façonnée de différentes couches d’acier. Ces techniques rendent la lame parfaite pour les guerriers samouraïs, l’épée est ainsi résistante, forte et dure dans le temps. L’épée japonaise est l’une des plus résistante et tranchante connue. Le katana est le symbole japonais de l’arme par excellence. Encore aujourd’hui les forgerons japonais, fabrique le katana de façon ancestrale.

Forgeron de katana
Forgeron de katana

Les ninjas aussi appréciaient le katana, ils pouvaient compter sur l’arme, de part sa résistance et dureté. Pour faciliter le transport du katana ninja, il était plus court, et fixé sur le dos du ninja, cela leur permettait une plus grande adresse et mobilité dans leur déplacement. Le katana était la base, les ninjas l’ont ensuite adapté à leurs activités, il est ainsi devenu le sabre ninja ou l’épée ninjato.

Les pratiquants des sports de combat utilisent des bokkens, au lieu du katana. Le bokken est une arme fait uniquement de bois ou de mousse.
Le katana des samouraïs a été reprit par de nombreux guerriers. Encore aujourd’hui, des passionnés perpétuent l’histoire ancestrale du katana.